Archives des Gazettes

Identification



Qui est en ligne ?
Nous avons 33 invités en ligne

Voyages utiles en camping cars (suite)

SUR LES ROUTES DE LA SOIE 6 équipages, septembre-octobre 2014.

 

C’était un voyage assez exeptionnel par le nombre de pays traversé, huit, et la distance parcourue, 15500 kms.  Les routes de la soie ne nous ont pas déçues, un patrimoine remarquable en Ouzbekistan et la gentillesse naturelle de ces populations qui affichent leur étonnement devant nos véhicules…La traversée du Kazakstan à été remarquable, incurtion à la mer d’Aral et route encombrée de chameaux, vaches, chevaux en liberté dans la steppe, les routes difficiles par moment, petite moyenne, travaux, et lorsque l’on voyait un nuage de poussière c’était un « tour de piste » qui s’annonçait.

Les sites et les villes visités nous laisseront des souvenirs pour longtemps, les guides nous ont fait partager l’histoire de leur pays et leurs passions pour ses richesses. Dans ces régions, pas de campings mais des bivouacs souvent sympas et nous nous rappelleront à Samarcande  ce petit endroit près d’une salle de festivité ou nous avons été invité à un mariage, quelle ambiance et quelle hospitalitée naturelle, nous avons des leçons à prendre.

Nous avons rencontré à deux reprises le groupe de Bernard, soirées animées et échange d’infos à Oral et Boukhara. Trois semaines en Ouzbekistan, il fallait bien ça pour découvrir ces villes mytiques, l’histoire de Tamerlan et un pays qui s’ouvre au tourisme.

Il y a eu aussi les nombreux contrôles de police, souvent par curiosité mais jamais contraignant, et aussi  les nombreux passages de frontières, 8 h à l’entrée de l’Ouzbekistan, c’est un record…sortie à la nuit et difficultés de trouver à Tachkent le parking de l’hôtel .

Au retour en Russie, une partie du groupe à souhaité finir le voyage en rentrant directement par le nord de l’Ukraine, nous étions trois équipages à vouloir visiter la Crimée comme prévue.

Après quelques belles journées à Yalta et sur la côte sud et aussi des rencontres intéressantes à Bakhchysarai, nous comptions rentrer par l’Ukraine…mais à la nouvelle frontière, suite à l’annexion de la Crimée par la Russie , on nous a refusé l’entrée sous prétexte que nous étions rentrés en Crimée sans tampons d’entrée. A Kerch il n’y a plus de douane Ukrainienne, seulement un léger contrôle Russe, et nous voila obligé, après beaucoup de dicussions avec les fonctionnaires d’abord Ukrainiens et ensuite Russes, de repasser par le détroit de Kerch pour rentrer en Ukraine par la Russie.

Nos visas russes étant périmés nous avons dû faire appel au consulat de France à Rostov qui nous a aidés à continuer notre retour. Conséquences de ces complications, plusieurs jours de retard, un peu d’inquiétude en attendant le ferry de Kerch pendant 72 h dans le froid et le vent et des kms supplémentaires…

Notre geste solidaire à été très apprécié à l’hospice de Korosten en Ukraine ou nous avons déposé de nombreux colis préparés par une association forézienne, des couches pour adultes, des vêtements, des chaussures… L’accueil était très sympathique et nous avons visité l’école de notre traductrice Oskana ainsi que le musée de la ville accompagné par Micha le responsable local  de l’association ERAU.

Nous avons pu échanger sur la situation actuelle en Ukraine et les difficultés de la population.

A notre question : souhaitez vous un rapprochement avec l’Europe occidentale ou avec la Russie ? la réponse à été : notre pays doit d’abord affirmer son indépendance et conserver son intégrité pour continuer à se développer.

En résumé un très beau voyage dans une région méconnue, l’Asie centrale, une population avide de contacts, un patrimoine important et un dépaysement assuré. Une convivialité toujours égale dans le groupe surtout à l’apéro du soir…  Tous » les voyageurs utiles » sont rentrés ayant fait le plein de souvenirs et d’anecdotes à raconter, c’est bien l’objectif de nos voyages.

Georges et Renée

Mis à jour (Lundi, 12 Janvier 2015 05:07)